Étiquettes

, , , , , , , , ,

Pour clore (temporairement) le chapitre de la Bénichon, voici une recette de Pains d’anis. Ces biscuits, saupoudrés de sucre cristallisé, façonnés en forme de fleur et parfumé délicatement à l’anis vert, accompagnent traditionnellement le café.
Bien qu’ils soient généralement accompagnés d’autres délicieux biscuits (bricelets, cuquettes, croquets ou beignets), les pains d’anis sont certainement  les plus populaires.

Avant la recette, voici quelques quelques précisions:

 -J’utilise de l’essence d’anis étoilé (Badiane) en place de l’anis vert car il va apporter plus de fraîcheur. En effet, je trouve que l’essence d’anis vert dans le biscuit finit, donne un petit goût de « rance ».

 

 

 

 

 

-Vous devez vous demander qu’est-ce que le carbonate d’ammoniaque et que vient-il faire dans une recette de biscuits?


Il va nous servir à faire « gonfler » nos pains d’anis, comme de la poudre à lever.
Le carbonate d’ammonium (ou ammoniaque) est une substance qui se décompose rapidement sous l’effet de la chaleur et produit un dégagement gazeux important.
Il s’agit d’ailleurs du prédécesseur de la levure chimique (poudre à lever ).

Cette levure est en fait un mélange de bicarbonate de soude, associé à un composant acide (acide tartrique) et d’une matière complémentaire.

Voilà qui est dit, passons donc à la recette:

Les Pains d’Anis Fribourgeois

Ingrédients:

  • 3 jaunes d’oeufs
  • 100g de sucre
  • 3 gouttes d’essence d’anis étoilé (Badiane)
  • 1/2 cuillère à café de Carbonate d’ammoniaque
  • 80g de beurre mou
  • 50g de lait
  • 5g de graines d’anis vert
  • 250g de farine
  • Env. 100g de sucre (pour rouler les biscuits)

Préparation:

Dans la cuve du batteur, faire mousser les jaunes d’oeufs, le sucre et le beurre.
Ajouter ensuite l’essence d’anis, le carbonate d’ammoniaque et le lait, bien mélanger. Incorporer la farine et les graines d’anis vert.
Laisser reposer minimum deux heures au frais.

Façonner de petits rouleaux d’1 cm de diamètre et les rouler dans le sucre semoule.

 Couper en tronçon de 5 cm et inciser à trois reprises sur le côté. Refermer et souder afin de former une « fleur ».

Cuire dans un four préchauffé à 220C° pendant 10 minutes. Prendre garde de ne pas trop les cuire, ils deviendraient vite « durs ».

Des biscuits relativement vite faits qui se conservent très bien dans une boîte à l’abri de l’humidité. La principale difficulté est peut-être dans le façonnage, mais avec un peu de pratique…
En tout cas, en fin de repas, avec un café accompagné d’une petite eau-de-vie de fruit, cela vaudra les plus fines des mignardises!

Publicités