Mots-clefs

, , , ,

Ce soir pour le personnel du Restaurant c’est soupe de Chalet! On continue avec des plats du Terroir Romand. Après les Malakoff Vaudois, un retour aux sources (Fribourgeoises) s’imposait… 😉

Donc profitons des derniers frimas de l’hiver pour en déguster, même si c’est paradoxalement plutôt un plat d’été….

1917, Broc, partagée par Jacques Auberson sur notrehistoire.ch

C’est en effet une soupe qui à la base était préparée dans les chalets d’alpage, à l’époque où les Armaillis n’avaient pas la possibilité de se faire ravitailler en légumes frais durant la saison.

Elle était composé de pommes de terre, d’oignons, d’épinards sauvages ou « grachette », d’orties, de lait, d’eau, de cornettes et de Gruyère d’Alpage. Bref des aliments  conservés, produits ou cueillis sur place.

Aujourd’hui on a tendance à ajouter un certain nombre de légumes, certains allant même jusqu’à ajouter un morceau de salé ou des lardons.

Je vous livre ici ma propre recette que j’ai plaisir à réaliser à la maison le week-end.

La Soupe de Chalet

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 1 Rave
  • 2 Carottes
  • 1 Poireau
  • 2 Oignons
  • 1 grosse pomme de terre
  • 200g d’épinards équeutés et lavés
  • 50g d’haricots secs (trempés la veille)
  • 50g de mini-cornettes
  • 1lt de lait
  • Environ 1lt d’eau
  • 40g de beurre
  • Sel

Préparation:

Laver, éplucher et tailler les légumes en petits dés. Faire suer au beurre les carottes, oignons, poireaux, raves, et haricots secs.

Saler légèrement et mouiller à hauteur avec le lait et l’eau. Après 30 minutes de cuisson ajouter les pommes de terre, et 15 minutes plus tard les cornettes.

Lorsque tous les légumes sont fondants, rectifier l’assaisonnement, retirer du feu et ajouter les épinards émincés. Garnir généreusement le fond des assiettes de copeaux de Gruyère et verser la soupe bien chaude dessus.

 

A déguster sans modération avec un vin rouge du Vully, par exemple:

Le pinot Noir du Cru de l’Hopital, Bourgeoisie de Morat de Christian Vessaz.

Publicités