Pêche durable, poissons de saison, consommateur responsable…

J’avais déjà abordé le sujet dans un précédent article en vous parlant de la pêche électrique, mais je reviens dessus suite à une étude qui a fait grand bruit dans les médias en fin d’année.

Une association française de consommateurs a publié une enquête dans laquelle elle épingle les mauvaises pratiques des grandes surfaces au sujet de leur approvisionnement de poisson. En effet, 86 % des poissons présents dans les étals seraient pêchés selon des méthodes non durables ou dans des stocks surexploités.

Le problème de la surpêche et de la destruction de l’environnement marin liée à cette activité est préoccupant et récurrent. Et souvent les informations à ce sujet sont complexes, contradictoires et confuses tant il divise les associations de protection de l’environnement et de pêcheurs…
Mais désormais si tout le monde veut continuer de consommer du poisson toute l’année et partout (est-ce vraiment possible ??), il est nécessaire de s’orienter vers une pêche durable.

Mais qu’est-ce que la pêche durable?

Pour faire simple, seuls les poissons pêchés avec des méthodes respectueuses de la nature et de la ressource, dans des zones où les stocks sont abondants peuvent être considérés comme durables.

  • C’est une pêche qui répond à nos besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.
  • C’est une pêche qui peut être poursuivie indéfiniment dans le temps, qui ne réduit pas la capacité de l’espèce pêchée à maintenir sa population à un niveau correct
  • C’est une pêche qui n’a pas d’effets négatifs sur les autres espèces, en les tuant accidentellement, en les privant de leur nourriture ou en endommageant leur environnement.

Être un consommateur responsable…

Comme dit plus haut, s’informer sur le sujet n’est pas simple. Et bien sûr la première question qui vous vient à l’esprit : moi, petit consommateur de poissons lambda, sans grandes connaissances des milieux marins, ai-je le moindre pouvoir de changer quelque chose ?

Et bien oui ! Par exemple, lorsque vous entrez chez votre poissonnier et que vous vous rendez compte que vous ne connaissez pas la moitié des espèces qui sont sur l’étal. Au lieu de vous laisser guider par vos seules habitudes, posez des questions et osez de nouvelles espèces!

Car sur quelque 20 000 espèces de poissons existant dans le monde, une quarantaine seulement est consommée!!

Et c’est aux chefs de montrer l’exemple. Ils faut qu’ils prennent conscience du rôle important qu’ils ont à jouer en la matière.

De ne plus servir des espèces marines qui nécessitent d’être préservées et d’oser proposer d’autres poissons à leur clientèle.

En privilégiant par exemple des poissons locaux, c’est-à-dire pêché dans des mers, des lacs ou dans les rivières les plus proches de chez nous.

 

Car bon nombre de nos poissons préférés sont concernés (sole, cabillaud, bar). Selon l’étude mentionnée plus haut, « 88% des stocks de poissons européens sont actuellement surexploités ou voient leur capacité à se reconstituer menacée. Une des espèces particulièrement concernées en ce début d’année est le bar.

Alerte sur le bar, alternatives…

Entre Janvier et mars, le bar est en période de reproduction. Les stocks subissent une pression au-delà des limites de la durabilité, il est donc important d’éviter d’en acheter et d’en consommer durant cette période. Aussi, au sein de l’association des Relais&Châteaux, nous incitons les chefs du monde entier à de cuisiner d’autres espèces non surpêchées, telles que :

  • la dorade grise (toutes provenances)
  • le lieu jaune (les stocks du golfe de Gascogne, des eaux ibériques, de Manche, mer Celtique et mer du Nord sont exploités durablement). A l’achat, préférez des poissons de plus grande taille (40 cm) pour s’assurer qu’ils aient eu le temps de se reproduire.
  • le Saint-Pierre  (avec modération en raison de l’absence de mesures de gestion sur cette espèce. Évitez d’acheter des Saint-Pierre de taille inférieure à 37 cm (soit 600 g) afin de s’assurer qu’ils aient eu le temps de se reproduire.
  • Pour le côté local, la pêche à la féra a repris ces jours sur le Léman, les pêcheurs vous attendent!!

Reste que dans le poisson comme dans le cochon, « tout est bon »! De nombreuses recettes sont possibles en valorisant tout le poisson:

Quant à l’alternative des poissons d’élevage… ceci fera l’objet d’un autre article tant le sujet est vaste et complexe!

Renseignez-vous, faites-moi part de votre point de vue et partagez vos bonnes pratiques!

Pour en savoir plus:

Le Guide des espèces pour tout savoir (Que consommer, quand…)

Label MSC, pêche durable

Stop à la pêche électrique

Seafood ocean, une association qui propose régulièrement la liste des poissons à consommer et à éviter.

Slowfish, Une campagne de Slow Food pour mieux comprendre nos océans

Publicités

10 commentaires sur “Pêche durable, poissons de saison, consommateur responsable…

  1. Le velouté de courge est magnifique…
    Un grand MERCI pour l’article de la pêche, je suis beaucoup « lac » mais pas seulement et cet article va m’orienter. Et je vais essayer quelques recettes.
    Bonne année. René

    J'aime

  2. Merci pour la très bonne information sur les poissons de mer. Il serait aussi intéressant de parler de la surpêche et de la destruction de l’environnement de certains poissons de nos lacs et de ce qui est entrepris à ce niveau et également sur la qualité de l’eau. Je me souviens qu’il avait été déconseillé de manger certains grands poissons du lac.

    J'aime

    • En effet Pierrette,
      Le sujet des poissons d’eau douce mériterait également un article. (Même si la situation du Léman est quand même moins préoccupante…)
      Salutations

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :