Étiquettes

, , ,

Un peu de retard dans les publications cette semaine, mais nous sommes en train de concevoir la nouvelle carte et cela me prend pas mal de temps et d’énergie. Une carte printanière, voir estivale qui va nous permettre de faire la transition entre les deux saisons…
Depuis l’arrivée du printemps, nous travaillons  une variété locale de laitue à savoir:

La Grasse de Morges

Plus généralement, la laitue est originaire de la région méditerranéenne. Elle tire son nom de ses tiges qui contiennent un liquide laiteux.

On sait que les Grecques et les Romains en cultivaient déjà et la consommaient  sous forme de salade. Introduite dans la vallée du Rhône en France, par les Papes d’Avignon; c’est à partir du 18ème siècle qu’elle conquit la Suisse. Et c’est à ce moment là qu’apparaissent de nombreuses variétés.

On doit la Grasse de Morges au travail de sélection de la maison Tschirren à Morges en 1930. Et depuis les années 80, c’est la Station de Recherches Agronomique de Changins qui assure la conservation de la variété.

Elle appartient à la famille des laitues romaines (Lactuca sativa L. longifolia, à longues feuilles). Ses feuilles ont un aspect  légèrement gaufré.

Délicieuse en salade, elle sera plus croquante qu’une pommée, avec une belle impression de fraîcheur due à la présence d’acide malique et citrique.
En la cuisinant on obtiendra un légumes fondant plus fin qu’une romaine et sans amertume.
Nous l’utilisons actuellement au Pont de Brent sous forme de velouté aux coquillages qui accompagne un filet de Barbue au zeste de citron.
On obtient alors un velouté oncteux d’un joli vert clair.

La recette suivra…

Publicités