Encore quelques jours et c’est déjà Pâques… L’occasion pour beaucoup d’entre nous de se retrouver en famille, souvent autour d’une table dans un esprit d’échanges et de partages.

Et pour que chacun puisse « mettre les pieds sous la table » et partager ces moments autour d’un bon repas, je vous propose de venir fêter Pâques au Pont de Brent!

Pour un repas pascal original sous le signe de la gourmandise,
le Restaurant sera exceptionnellement ouvert le dimanche 1er avril!


Et afin de  permettre au plus grand nombre de profiter de cette ouverture dominicale, un menu spécialement composé pour l’occasion vous sera proposé  au prix de 155.- par personne (5 services).
Les enfants étant les bienvenus, le menu et le prix seront spécialement adaptés pour eux.

Pour l’occasion, je me suis appliqué à vous composer un menu printanier avec les plus beaux produits du moment tels que la Féra du Lac Léman, l’agneau de lait des Pyrénées, l’ail des ours ou encore les premières asperges de la saison!
Mais voyez plutôt:

PÂQUES AU PONT DE BRENT,
Un menu à découvrir en Famille…

Les Bouchées Apéritives
**
Le Carpaccio de Féra du Lac Léman à la Pomme Verte,
Estragon et huile de Colza
**
Les Asperges verte de Provence aux aromates,
Viande séchée du Valais,
Crumble et crémeux au Vieux Gruyère
**
L’Épaule d’Agneau de Lait des Pyrénées,
Gnocchi à l’Ail des Ours
**
Le Plateau de Fromages frais et affinés du Pays
**
Le Dessert de Pâques, Chocolat et Cynorhodon

Les enfants étant les bienvenus, ce menu peut être adapté selon leurs souhaits…

 155.- par personne


Réservez en deux clics

Dimanche Midi 16 avril 2017

Pâques au Pont de Brent

155.- par Personnes

Tél: 021/964 52 30

Logo Stéphane Décotterd
Publicités

Je vous propose aujourd’hui un petit aperçu de cuisine Sri Lankaise…

Je tiens cette recette de Rangan, notre aide de cuisine qui est fidèle à son poste depuis 30 ans ! Il nous prépare ce plat, appelé « katlat », de temps à autre pour le staff. Il s’agit en fait des boulettes de thon et de pomme de terre… plutôt épicées!

Les Katlats de Thon de Rangan

Ingrédients pour 10 personnes

  • 1,5kg de pommes de terre Agria
  • 1kg de miettes de thon (on peut utiliser du thon en boîte)
  • 3 oignons
  • Huile d’olive
  • 2 piments rouges longs
  • Poivre noir moulu
  • Curcuma
  • Paprika fort

Finitions:

  • 3 oeufs
  • Farine
  • Chapelure

Accompagnements:

  • Sweet Chili sauce
  • Salade verte

Préparation:

Laver et brosser les pommes de terre, puis les mettre à cuire avec la peau dans une grande quantité d’eau salée.
Ciseler les oignons et les faire revenir sans coloration dans l’huile d’olive, réserver.
Partager les piments en deux et les hacher finement. Une petite précision, si vous voulez des katlats pas trop piquants, je vous conseille de retirer les graines!

Lorsque les pommes de terre sont cuites, les éplucher et les émietter. Mélanger les pommes de terre, le thon, les oignons et le piment. Assaisonner selon votre goût avec le poivre noir, le curcuma et le paprika fort.

Former des  boulettes de la taille d’une balle de golf et laisser reposer quelques heures au frais .

Finitions:

Paner les katlats en les passant successivement dans la farine, l’œuf battu puis la chapelure. Les frire rapidement dans un bain d’huile à 200C° puis les égoutter sur un papier absorbant.
Terminer dans un four préchauffé à 150C° afin qu’ils soient bien chauds à cœur.
Accompagner de sweet chili sauce et d’un belle salade verte.

 

Pour imprimer la recette, c’est par ici!

Aujourd’hui, on va se prendre le chou! Qu’il soit blanc, rouge, vert, européen, indien, Chinois ou Japonais, ce légume de toutes formes, couleurs, textures et goût est omniprésent à travers le monde. Il paraît même que le chou est le deuxième légume cultivé sur la planète derrière la tomate!

Mais intéressons-nous au plus mal-aimé d’entre eux… le CHOU DE BRUXELLES. Eh oui, alors que le chou Kale régale les stars Hollywoodiennes et les bobos en tous genres, son cousin Bruxellois est souvent synonyme de tambouille ou d’heures passées devant son assiette froide….

Mais si on prend la peine de s’intéresser à ce chou miniature, on découvre alors une belle histoire. De plus, avec quelques astuces pour bien l’apprêter, c’est un succulent légume…

La Petite Histoire du Chou de Bruxelles

Tout commence à..Bruxelles, plus précisément à St-Gilles une petite commune de Bruxelles.
Au XIVe siècle, cette commune se trouvait à l’extérieure de l’enceinte la ville. La culture maraîchère y battait son plein, on asséchait même les terres arables pour les transformer en surface de culture. Mais les maraîchers avaient de la peine à faire face à la demande tant la ville de Bruxelles se développait à grande vitesse. 

Aussi vers 1650, ces inventifs Saint-Gillois créèrent un nouvel hybride de chou qui se cultivait verticalement et occupait donc moins d’espace. À la suite de sélections, ils obtinrent ce mini-chou dont la culture très rentable se répandit rapidement en Europe leur valant le surnom de « Kuulkappers » (coupeurs de choux).

 D’ailleurs aujourd’hui encore, il existe à Saint-Gilles la Confrérie de l’Ordre des Kuulkappers !

 

Vraiment indigeste le chou de Bruxelles?

Apparemment ce n’est pas un mythe, le chou de Bruxelles est un aliment peu digeste, qui peut provoquer ballonnements et flatulences dûs à sa haute teneur en glucosinolate et en phénylthiocarbamide (!?)…

Le fameux concours du film « la soupe aux choux »

Mais quoi qu’il en soit, c’est le légume vert d’hiver par excellence!

Pour le cuisiner…

Tout d’abord, je vous conseille de privilégier les petits choux de Bruxelles plus jeunes donc plus délicats et plus sucrés.
Les gros spécimens sont plus amers. On peut alors les effeuiller et blanchir rapidement leurs feuilles pour en faire une salade. Avec une vinaigrette bien relevée à d’huile de noix ou noisettes, c’est délicieux. (Par ici la recette!)

 

Quant à nos petits choux, il faut retirer les feuilles extérieures, couper le trognon et l’inciser légèrement afin de faciliter la cuisson. Puis les rincer à l’eau froide.

On peut alors les plonger dans beaucoup d’eau bouillante. Attention à la cuisson, le cœur du chou doit rester légèrement croquant!

Ce n’est donc pas très compliqué, mais cela reste un légume assez rustique qui s’accommode bien de petits lardons, d’oignons grelots ou de châtaignes.
C’est aussi une belle alternative au chou rouge avec le gibier et les viandes en sauce.

Et il ne nous reste que quelques semaines pour en profiter, dépêchons-nous avant l’arrivée des asperges!

 

Il y a tout juste 20 ans cette année, je poussais pour la première fois la porte de la cuisine du Pont de Brent. J’y ai découvert la formidable cuisine de Gérard Rabaey et rencontré une délicieuse sommelière, Stéphanie qui depuis est devenue mon épouse.
(…)
En janvier 2011, Stéphanie et moi relevions le défi de prendre la succession de Gérard et Josette Rabaey à la tête de cette belle Maison. Depuis nous y avons développé notre propre personnalité. Ma cuisine, riche des nombreux enseignements acquis aux côtés de Gérard Rabaey, c’est émancipée et affirmée.
Il était donc temps de l’inviter à revenir cuisiner à mes côtés le temps de deux journées exceptionnelles.

Eh bien c’est chose faite! Les 7 et 8 mars prochains nous cuisinerons pour vous un menu déclinant quelques-uns des plats phares de ces 20 dernières années.

sucession Pont de Brent

Image: M.-A. MARMILLOD

 

Dès l’annonce du retour de Gérard Rabaey au fourneau, les réservations ont affluées et le succès est tel que nous ouvrons pour un service supplémentaire le MERCREDI 7 MARS à MIDI!

Lapin Fermier

Gérard Rabaey et Stéphane Décotterd
Vous proposent:

Les Bouchées Apéritives

La Corolle de Coquille Saint-Jacques,
Effilochée de Tourteau de Roscoff et Caviar

L’Aiguillette de St- Pierre laquée aux sucs de Carotte,
Citronnelle et Gingembre

La Charlotte de Cuisses de Grenouilles
Truffes Noires « Melanosporum » et Poireaux nouveaux

La Déclinaison de Lapin fermier « Miéral »
Artichauts poivrades, Origan et Herbettes

Le Fameux Soufflé Chaud aux Clémentines de Gérard Rabaey

Le Feuilleté à l’Ananas, Arlette et crème glacée noix de coco

240.- par personne
sans les boissons

aiguillette st-pierre_01

Infos et réservation à info@lepontdebrent.ch
Tél. :021 964 52 30
Places limitées

Comme promis, voici la recette de crêpes au chocolat farcies de noisettes caramélisées…
La recette est de Christophe Loeffel, le pâtissier du Pont de Brent, elle est facile, originale et idéale pour le goûter ou le dessert dominicale. C’est le week-end de la Chandeleur, alors à vos poêles!

Les Crêpes au Chocolat et Noisettes caramélisées

Ingrédients (4 personnes)

Pâte à crêpe au chocolat:

  • 400g de lait
  • 2 oeufs
  • 120g de farine
  • 50g de sucre
  • 20g de cacao
  • 2g de sel
  • 80g de crème double (ou beurre fondu)

Crémeux au chocolat (pour farcir les crêpes):

  • 125g de lait
  • 125g de crème
  • 25g de sucre
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 130g de chocolat noir

Noisettes caramélisées:

  • 125g de sucre
  • 40g d’eau
  • 200g de noisettes entières

Sauce au chocolat:

  • 100g de lait
  • 100g de chocolat noir
  • 80g de crème 35%
  • 2g de fleur de sel

Préparation:

Crêpes au Chocolat:
Dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre et le cacao. Ajouter petit à petit la farine et le lait afin d’éviter d’avoir des grumeaux. Terminer en incorporant la crème double et laisser reposer quelques heures au frais.
Verser une petite quantité de pâte dans une poêle chaude et légèrement huilée.
Répartir la pâte sur le fond de la poêle par un mouvement tournant et remettre sur le feu. Retourner délicatement la crêpe avec une spatule. La débarrasser sur une assiette, recouvrir d’un film alimentaire et recommencer l’opération.

Crémeux au chocolat (pour farcir les crêpes):
Réunir le lait et la crème dans une casserole et faire chauffer doucement.
Battre les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis ajouter le lait chaud en fouettant doucement.
Remettre le tout sur le feu et chauffer en remuant constamment, au premier signe d’ébullition, débarrasser dans un récipient froid pour stopper la cuisson. Ajouter alors le chocolat noir coupé en petits morceaux et mélanger jusqu’à ce qu’il soit complètement incorporé. Laisser refroidir et conserver au frais.

 

Noisettes caramélisées:
Mettre les noisettes sur une plaque et les faire dorer (torréfier) dans un four à 180C° pendant quelques minutes. Pendant ce temps mélanger l’eau et le sucre dans une casserole et amener à ébullition. Ajouter les noisettes chaudes et mélanger constamment jusqu’à ce que les noisettes soient bien caramélisées. Débarrasser sur un papier sulfurisé et laisser refroidir. Attention c’est très chaud, il faut faire très attention de ne pas se brûler!

Sauce au chocolat:
Couper le chocolat en petits morceaux et le mettre dans la cuve du mixer. Chauffer le lait et la crème, verser sur le chocolat et mixer. Ajouter quelques grains de fleur de sel.

Montage et finitions

Étaler vos crêpes sur le plan de travail et y déposer une généreuse cuillère de crémeux au chocolat et quelques noisettes caramélisées.

Replier les crêpes en deux pour former des demi-cercles, puis utiliser un emporte-pièce pour égaliser les bords.


Vous pouvez ainsi préparer vos crêpes d’avance et les conserver quelques heures au frais.Au moment saupoudre de sucre glace et dresser dans les assiettes. Accompagner de glace vanille et servir avec la sauce au chocolat tiède.

Pour Imprimer la Recette, cliquez ici!

%d blogueurs aiment cette page :