Stéphane Décotterd

Archives

Aujourd’hui, je continue la série des champignons indigènes. Depuis quelques semaines on retrouve sur nos marché un champignon parfois méconnu, mais délicieux et relativement abondant dans nos prés, le « Marasme des Oréades ».  Marasmius Oreades donc, ou « bouton de guêtres », mais surtout appelé mousseron. A tord d’ailleurs, car Il s’agirait en fait du faux mousseron, le véritable étant le Tricholome de la St-Georges déjà évoqué sur ce blog. Mais alors d’où vient ce nom: marasmes des Oréades? Selon… Lire la Suite

Évaluez ceci :

Voici la recette à base de tricholomes de la st-Georges. Comme dit précédemment, je la tiens de notre champignonneur M.Casteu. Lors de ses cueillettes de St-Georges, il profite de ramasser des « Chénopodes Bon-Henri » (épinards sauvages) aux alentours des chalets d’alpages. Au retour il prépare des raviolis avec une petite farce à base d’épinards, les St-Georges sont poêlés en garniture et le tout est accompagné d’une petite sauce à la crème. La recette… Lire la Suite

Évaluez ceci :

Même si ils sont apparus depuis quelques jours déjà dans nos clairières, ce sont les tout premiers spécimens que nous recevons cette année au Pont de Brent. Après les marzuolus et les morilles, la saison des champignons se poursuit avec les Tricholomes de la St-Georges ou Mousserons. (Se sont que deux de ses nombreux noms….) Ce nom il le doit à la fête de la St-Georges, le 23 avril, date de ses premières apparitions dans le… Lire la Suite

Évaluez ceci :