Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , ,

Bocuse 2013Comme chaque deux ans, Lyon accueille la Grande Messe de la Gastronomie Mondiale à savoir le Sirha, le plus grand salon professionnel consacré à la restauration.

Le point d’Orgue de la manifestation est sans conteste la finale mondiale du Bocuse d’Or, le concours de cuisine le plus relevé qui soit!

Bocuse d'Or

Monsieur Paul Bocuse

Durant deux jours, 24 finalistes issus des cinq continents ont tenté de se départager.
Si au niveau du budget toutes les équipes ne sont pas logées à la même enseigne, les plus nanties y consacrant plusieurs centaines de milliers d’euros, tous les candidats font preuve d’une incroyable force de travail, de volonté et d’opiniâtreté.
Durant les deux ans de préparation, ils y consacrent tout leur temps et toute leur énergie, sacrifiant vie de famille et temps libre.

Néanmoins, ayant eu la chance d’y participer il y a maintenant quatre ans, en 2009, je garde le souvenir d’une formidable aventure humaine et professionnelle.

Félicitations au vainqueur, Thibault Ruggeri qui représentait la France, à ces dauphins Jeppe Foldager pour le Danemark et Noriyuki Hamada pour le Japon!

Le podium 2013

Et n’oublions pas les 21 autres candidats, bravo à eux, à leurs équipes et leurs proches pour la passion qui les animent!
Le plus important restant le rôle d’exemple qu’ils jouent pour les jeunes cuisiniers!

Bien sûr j’ai une grosse pensée pour Téo Chiaravalloti, le candidat Suisse qui se classe honorablement et qui va lui aussi, enfin pouvoir profiter d’un vrai week-end…

Les Trophées Européens de Boucherie Etals

En marge du Bocuse d’Or, le Sihra organise d’autres concours professionnels. Notamment les Trophée Européens de Boucherie Etals.

Le "Plat" des vainqueurs

copyright Sandrine Kauffer

Un concours où 8 binômes ouvrier-boucher et apprenti-boucher se sont affrontés quatre heures durant. Afin de présenter des pièces de bœuf, de veau et d’agneau comportant un décor entièrement comestible en accord avec leur préparation culinaire. Chaque pièce devant pouvoir être commercialisée, cuite et consommée avec son décor.

Bravo au binôme Suisse qui a remporté l’épreuve coiffant au poteau deux équipes françaises.

Les vainqueurs (Photos de Francis Mainard)

Copyright Francis Mainard

Belle récompense pour deux jeunes bouchers vaudois, Justin Tschannen d’Orbe, qui travaille à la Boucherie de Sévery, et Armand Stuby de la Boucherie Stuby à Vevey!

D’ailleurs Armand a la gentillesse d’accueillir de temps à autre notre apprenti, Manuel, afin de l’initier aux subtilités du travail de la viande… Sans oublier leur « coach » Stéphane Devallonné enseignant dynamique au sein de l’Ecole Professionnelle de Montreux.

Voilà pour cette petite revue des actualités autour de la gastronomie, je reviens bientôt vers vous avec une jolie surprise pour fêter la première année de ce blog…. à bientôt!!

Publicités