Stéphane Décotterd

Archives

Aujourd’hui, je continue la série des champignons indigènes. Depuis quelques semaines on retrouve sur nos marché un champignon parfois méconnu, mais délicieux et relativement abondant dans nos prés, le « Marasme des Oréades ».  Marasmius Oreades donc, ou « bouton de guêtres », mais surtout appelé mousseron. A tord d’ailleurs, car Il s’agirait en fait du faux mousseron, le véritable étant le Tricholome de la St-Georges déjà évoqué sur ce blog. Mais alors d’où vient ce nom: marasmes des Oréades? Selon… Lire la Suite

Évaluez ceci :