Aujourd’hui un nouveau billet pour la rubrique « Coup de Gueule »: C’est la récupération de certains mots ou expressions à des fins de marketing qui m’a fait réagir.     «Du Terroir» ou «préparé à l’ancienne», ce sont des mots magiques que l’on nous sert à toutes les sauces. On peut comprendre qu’ils fassent rêver les citadins en évoquant des souvenirs d’enfance comme la cuisine de la grand-mère ou les légumes du jardin de Grand-papa. Mais… Lire la Suite

Aujourd’hui, une petite parentèse avec un peu de romantisme… Ce fut en effet une fin de semaine un peu particulière. Nous avons servi notre premier repas de mariage depuis la reprise du restaurant! Ce sont toujours des moments un peu magiques et chargés d’émotions…. Les jeunes mariés sont sur leur petit nuage, toute l’équipe est attentive et nous nous sommes soucieux de leur offrir une soirée inoubliable… En voici un tout petit aperçu, le gâteau des… Lire la Suite

L’atriau, une spécialité que l’on dit vaudoise mais que l’on retrouve un peu partout en Suisse romande, Bourgogne, Lorraine, Franche-Comté ou Savoie. Il est orthographié de plusieurs manières, attriau, adrio, attereaux et même les hastereaux que l’on retrouve dans le patrimoine culinaire français dès 1611! Il existe aussi à peu près autant de manières de les confectionner que de producteurs. Selon les régions et les époques, il s’agit d’une préparation en forme de boulette à base de… Lire la Suite

Comme chaque année, la période de la chasse, source d’exploits, de rites et de légendes, est très attendue. Les Suisses en sont très friands, notamment de gibier à poil. D’ailleurs on dit que l’on se rend au restaurant pour « manger la chasse »… Le chevreuil est le plus populaire, mais le chamois, le cerf et même le sanglier ne sont pas en reste. Dans certaines régions, (Valais, Grisons) on vous proposera également de la Marmotte!! En tout cas, beaucoup de… Lire la Suite

Le « Jeûne fédéral », ce week-end prolongé très attendu en Suisse, surtout par les vaudois et les neuchâtelois puisque ce sont les rares régions à en profiter. Les jours de jeûne et de pénitence étaient très en vogue dès le Moyen Âge afin de conjurer toute sorte de tragédies telles que guerre, famine, épidémies… Mais c’est seulement en 1832 que  le troisième dimanche de septembre a été décrété «jour d’action de grâces, de pénitence… Lire la Suite